English version

Call for sessions

As PAAwill be celebrating its 75thanniversary since its first congress in Nairobi, Kenya in 1947, the 16thCongress wishes to announceand solicit sessionproposals that explore how past humans’coping and resilience strategies can contribute in understanding and managing current local and global threats.


We seek to explore answers for major three questions: 1) How did African communities in ancient times cope with natural phenomena and disasters such as landslides, climate change, droughts, famine, and insectslike locustsas well as human-induced disasters such as oppressive colonial rule brutalities, slavery and racializationwhich resulted in forced migration, massacres, genocide, etc.? 2) What forms of cultural resiliencyor responses did these African communities develop to accommodate these phenomena? and, 3) What lessons can present African communities learn to manage current and futurelocal and regionalthreats such as locusts attacking African countriesas well as global pandemics such as the bubonic plague and Covid-19? As part of the celebrations to mark the 75thanniversary of PAA, and under the theme ‘Learning from the African Paststo ManageLocaland Global Disasters’ we invite sessions that aim to explorehow past African societies managed and responded to diverse traumas, includingpandemics, natural disasters, famine,and the brutalities of colonization.


With this theme, we target submissions that will inform on how the theory and practice of African archaeology and heritage studieswithits methods, procedures, and ethical underpinnings can reveal where and when traumatic events like pandemics happened in the past and how communities responded to such disasters.Additionally, we welcome sessions that will addresshow knowledge about past catastrophic events can help tomanagesimilar threats today and in the future at local, regionaland globalscales. It is our hope that this knowledge will result in animproved understanding of the long-term relationships betweenpeople and theirenvironmentsin changingclimates, landscapes,weather, culture, and other life aspects.


We strongly encourage submissions that embrace interdisciplinarity;the broad archaeology and heritage studies benefit from related disciplines thatinclude but are not limited to geology, geography, anthropology, paleoenvironments, psychology, history, soil sciences, etc.


Such sessions may wish to focus onbut not limited to:

  • . Theory and methodological approaches to recover evidence ofancient traumaticevents.
  • . Slavery, racialization,andcolonizationbrutalities and their impacts to African societies.
  • . Disasters connected with looting, piracy and international maritime trade.
  • . Ethical considerationsin managingcatastrophic events in ancient African societies
  • . Community engagements and planning strategies in managing past, present and future catastrophic events
  • . Communicating the impacts of disasters at various communitylevels
  • . How communities adjusted to and strategized management for climate change
  • . What resources were marshalled to cope with displacement and reoccupation.

As the academic world is notlimited to one discipline and one age group, we strongly encourage sessionsorganizedby individuals from an interdisciplinary group composed of a diverse range of collaborators, including juniorresearchers, students, practitioners, policy makers,and others. The session Proposal From can be obtained from the Local Organising Committee by sending a request through panaf2022@gmail.com and copy it to organisers@panafconference2022.org.


Podium vs poster presentations

ASession may either bein podium orposter formatsboth of which have equal status. Poster sessionswill be scheduled in dedicated time slots free from competing podium-based sessionsand other conference events. Participants unable to print their posters before the Congressshould contact the organizing committee in advance to discuss suitable printing options in either Dar es Salaam or Zanzibar.


Guidance on session preparation

As you prepare your sessions for the 16thPAA Congress in Zanzibar, Tanzania, take note of the following:

  • . Each participant cannotbe a lead author for more than one presentation, whether in a podium or a poster session.
  • . If the presentationhasmore than oneauthor,she/he should be listed as co-authors on no more thantwo other presentations ,poster orpodium.
  • . Participants who are not lead authors may be listed as co-authors on a maximum of twopresentations (podium-and/or poster-based).


French version

Appel aux sessions

Alors que l'AAP célébrera son 75e anniversaire depuis son premier congrès à Nairobi, au Kenya, en 1947, le 16e congrès souhaiteannoncer et solliciter des propositions de sessions qui explorent comment les stratégies d'adaptation et de résilience des humains du passé peuvent contribuer à la compréhension et à la gestion des menaces locales et mondiales actuelles.


Nous cherchons àexplorer les réponses à trois questions majeures : 1) Comment les communautés africaines des temps anciens ont-elles fait face aux phénomènes et catastrophes naturels tels que les glissements de terrain, le changement climatique, les sécheresses, la famine et les insectes comme les sauterelles, ainsi qu'aux catastrophes d'origine humaine telles que les brutalités de l'oppression coloniale, l'esclavageet la racialisation qui ont entraîné des migrations forcées, des massacres, un génocide, etc. 2) Quelles formes de résilience ou de réponses culturelles ces communautés africaines ont-elles développées pour faire face à ces phénomènes ? et 3) Quelles leçons les communautés africaines actuelles peuvent-elles tirer pour gérer les menaces locales et régionales actuelles et futures telles que les attaques de criquets dans les pays africains ainsi que les pandémies mondiales telles que la peste bubonique et le Covid-19 ? Dans le cadre des célébrations du 75e anniversaire de l'AAP, et sous le thème "Apprendre du passé africain pour gérer les catastrophes locales et mondiales", nous invitons les sessions qui visent à explorer comment les sociétés africaines passées ont géré et répondu à divers traumatismes, y compris les pandémies, les catastrophes naturelles, la famine et les brutalités de la colonisation.


Avec ce thème, nous visons des soumissions qui informeront sur la façon dont la théorie et la pratique de l'archéologie africaine et des études du patrimoine, avec ses méthodes, ses procédures et ses fondements éthiques, peuvent révéler où et quand des événements traumatiques comme les pandémies se sont produits dans le passé et comment les communautés ont réagi à de tels désastres. En outre, nous accueillons les sessions qui abordent la façon dont la connaissance des événements catastrophiques passés peut aider à gérer des menaces similaires aujourd'hui et à l'avenir à l'échelle locale, régionale et mondiale. Nous espérons que ces connaissances permettront de mieux comprendre les relations à long terme entre les personnes et leur environnement dans le cadre de l'évolution des climats, des paysages, de la météo, de la culture et d'autres aspects de la vie.


Nousencourageons vivement les soumissions qui s'inscrivent dans une démarche d'interdisciplinarité ; l'archéologie au sens large et les études du patrimoine bénéficient des disciplines connexes qui incluent, sans s'y limiter, la géologie, la géographie, l'anthropologie, les paléoenvironnements, la psychologie, l'histoire, les sciences du sol, etc


Ces sessions pourraient se concentrer sur les thèmes suivants, sans s'y limiter :

  • - Les approches théoriques et méthodologiques pour récupérer les preuves d'anciens événements traumatiques
  • - Les brutalités de l'esclavage, de la racialisation et de la colonisation et leurs impacts sur les sociétés africaines.
  • - Les catastrophes liées au pillage, à la piraterie et au commerce maritime international.
  • - Les considérations éthiques dans la gestion des événements catastrophiques dans les sociétés africaines anciennes.
  • - Engagements communautaires et stratégies de planification dans la gestion des événements catastrophiques passés, présents et futurs.
  • - Communication desimpacts des catastrophes à différents niveaux de la communauté
  • - Comment les communautés se sont adaptéeset ont élaboré des stratégies de gestion du changement climatique
  • - Quelles ressources ont été mobilisées pour faire face aux déplacements et à la réoccupation.

Le monde universitaire ne se limitant pas à une seule discipline et à un seul groupe d'âge, nous encourageons vivement les sessions organisées par des personnes appartenant à un groupe interdisciplinaire composé d'un éventail diversifié de collaborateurs, notamment des chercheurs débutants, des étudiants, des praticiens, des décideurs politiques et autres. Comme nous continuons à développer le site Web du Congrès, le formulaire de proposition de session peut être obtenu auprès du comité d'organisation localà l'adresse panaf2022@gmail.com.


Présentations sous forme de podium ou de poster

Une session peut être présentée sous forme de podium ou de poster, les deux ayant le même statut. Les sessions d'affiches seront programmées dans des créneaux horaires dédiés, à l'écart des sessions concurrentes sur podium et des autres événements du congrès. Les participants qui ne sont pas en mesure d'imprimer leurs affiches avant le Congrès doivent contacter le comité d'organisation à l'avance pour discuter des options d'impression appropriées à Dar es Salaam ou à Zanziba


Conseils pour la préparation des sessions

Lorsque vous préparez vos sessions pour le 16ème Congrès de l'AAP à Zanzibar,Tanzanie, prenez note de ce qui suit :

  • . Chaque participant ne peut être l'auteur principal de plus d'une présentation, qu'il s'agisse d'un podium ou d'une session de posters
  • . Si la présentation a plus d'un auteur, il/elle doit être listé(e) comme co-auteur(e) sur pas plus de deux autres présentations, poster ou podium.
  • . Les participants qui ne sont pas les auteurs principaux peuvent être listés comme co-auteurs sur un maximum de deux présentations (podium et/ou poster).

Wellcome to the Conference

To attend this conference as a presenter or otherwise, please follow the link below to open the online registration form. Please provide all the required details and fill the form correctly to avoid unnecessary inconveniences.

Register now